LES COUPS DE POUCE OU CONSEILS DE LA MANO

FABRIQUER DU PAPIER Recyclé

Recette du papier

Il est facile et amusant de fabriquer du papier recyclé à la maison.
Seul ou en équipe, suivez simplement les dix étapes suivantes.

1. La préparation

Tout d’abord, rassemblez le matériel nécessaire sur une table, de préférence près d’un évier et d’une prise de courant. Assurez-vous d’avoir:

  • un grand bol
  • 5 ou 6 feuilles de papier usagé
  • de l’eau
  • un mélangeur ou un robot culinaire
  • 2 cadres en bois d’environ 20 cm sur 20 cm chacun
  • de la moustiquaire de nylon
  • une agrafeuse
  • une grande cuvette (un bac à vaisselle par exemple)
  • 2 chiffons
  • un fer à repasser

Ce sont les cinq ou six feuilles de papier usagé qui fourniront les fibres nécessaires à votre recette. Notez que le papier non imprimé est préférable mais il est aussi possible d’utiliser du papier journal, des enveloppes, du papier à lettres ou autres. On peut même ajouter une petite quantité de pelures de pommes de terre ou de carottes puisque ce sont des sources de fibres végétales comme les arbres qui servent habituellement à la fabrication du papier. Il ne faudrait toutefois pas en abuser car les fibres des légumes sont plus courtes que celles du bois ou du vieux papier. Utilisées en trop grande quantité, ces fibres de légumes risquent de faire de la purée plutôt que du papier!

2. Le trempage

Maintenant que vous avez sous la main tous les ingrédients, vous pouvez commencer la fabrication de votre papier. Pour ce faire, déchiquetez le papier en petits morceaux de 2 centimètres carrés et placez-les dans le bol avec de l’eau chaude. Puis, laissez tremper environ une demi-heure.

3. La fabrication du moule

Pendant que le papier trempe, fabriquez le moule. Pour cela, agrafez la moustiquaire à l’un des cadres en prenant soin de bien tendre la toile. Puisque l’autre cadre servira de bordure au papier, il n’a pas besoin de moustiquaire.

4. La pâte

Déposez une poignée de papier détrempé dans le mélangeur ou le robot culinaire à moitié rempli d’eau chaude. Mélangez à vitesse moyenne jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse (si cela s’avère difficile, vous pouvez enlevez un peu de papier).

Variations:

  • Vous pouvez ajouter de petites quantités de végétaux ou de légumes (pelures de pommes de terre ou de carottes) à votre pâte. Dans ce cas, mélangez à nouveau afin d’obtenir une pâte uniforme.
  • Si vous voulez obtenir du papier de couleur, vous pouvez ajouter de la teinture à tissus non toxique à cette étape.

5. Le mélange dans la cuvette

Versez de l’eau tiède pour remplir la moitié de la cuvette ou du bac à vaisselle. Ensuite, versez la pâte fabriquée à l’étape 4 dans la cuvette jusqu’à ce que le mélange ressemble à une soupe épaisse. Plus votre mélange est épais, plus votre papier sera épais.

6. Le plongeon dans la cuvette…

Prenez votre cadre en plaçant la moustiquaire sur le dessus. Placez ensuite le cadre vide sur le dessus. Tenez bien les deux cadres ensemble, plongez-les dans la cuvette et ramassez une partie de la pâte. Sortez lentement le tout en secouant d’un côté à l’autre pour bien répartir la pâte. Placez vos cadres bien à l’horizontale (pour obtenir un papier uniforme) et laissez égoutter.

7. Le demi-tour

Voici l’étape la plus délicate. Vous devez maintenant retirer le papier de son moule: déposez le moule à côté de la cuvette, retirez le cadre du dessus et étalez un chiffon propre sur la table. Enfin, retournez rapidement le moule contre le chiffon. S’il vous semble difficile de retourner ainsi la feuille sans l’abîmer , faites comme s’il s’agissait d’un gâteau. Ainsi, déposez d’abord le chiffon sur le moule et déposez une planche sur le dessus. Puis retournez d’un coup votre «gâteau à trois étages» (moule, chiffon et planche).

8. La feuille humide

Épongez l’excès d’eau à l’arrière de la toile et retirez délicatement le moule. Le papier humide devrait rester sur le chiffon. Vous pouvez aussi utiliser ici un presse papier pour retirer l’exces d’eau.

9. Le repassage

Placez un autre chiffon sur le dessus. Séchez le papier à l’aide du fer à repasser en appuyant fermement. Retirez les chiffons… et voilà votre papier recyclé!

10. Un dernier conseil

Lorsque vous avez terminé, passez le reste de la pâte au tamis. Il est important de ne pas verser la pâte dans un évier ou une toilette (la pâte pourrait bloquer le tuyau d’écoulement). Vous pouvez jeter la pâte tamisée au rebut ou la conserver au congélateur, dans un sac de plastique, afin de l’utiliser plus tard.

Une touche d’originalité

Lorsque vous aurez apprivoisé la technique de base, vous pourrez faire l’expérience du papier filigrané. À la troisième étape, à l’aide d’une corde fine ou d’un mince fil métallique, formez votre signature ou tout autre dessin. À la sixième étape, déposez cette forme plane sur la toile avant de ramasser la pâte dans la cuvette. Pendant l’égouttement de la feuille, la forme que vous aurez ajoutée aura un effet sur la pâte humide. À la huitième étape, après avoir retiré le moule, retirez le fil ou la corde qui aura tracé le filigrane. À la neuvième étape, après le repassage, quand votre feuille sera sèche, vous pourrez la placer devant une source de lumière et admirer son filigrane.

Vous pouvez aussi avant le sechage introduire des éléments dans votre papier, gommettes, fleurs séchées… avant le pressage et séchage.

Pour info: Le magasin Nature et Découvertes possède un kit avec tout le matériel nécessaire, jeu pour enfants à partir de 6 ans. autour de 29 euros

Anniversaires

Anniversaires PATE POLYMERE ou COSMETIQUES NATURELS

Offrir un stage de LA MANO, contactez nous pour recevoir votre chèque cadeau

« Comme le dit le proverbe chinois, il faut rajouter de la vie aux années et non des années à la vie.  »
C’est ce que nous vous proposons de faire !

Q : LA MANO organise t elle des anniversaires ?
R : Oui

Q : Quels activités sont possible pour les enfants?
R : Pour les enfants, il est possible de faire des ateliers  pate polymère (FIMO) et des ateliers cosmétiques naturels (très tendance pour les filles!).

Q : Quelles activités sont possible pour les adultes?
R : Pour les adultes tout est possible, par le biais des ateliers à domicile, et avec certains de nos animateurs qui acceptent de se déplacer. L’idée est de proposer une activité en demi journée à vos invités. Il s’agit de créer ensemble, de partager un moment de créativité parfois autour d’une œuvre commune.

Q : Quel coût?
R : le coût est de 10 euros par enfant.  

Sinon, pour les adultes, un devis vous sera poposé.

Q : Où se passe l’anniversaire?
R : A domicile chez vous ou dans notre salle (salle du haut de la salle des fetes de couzon, rue Pierre Dupont )  pourra être utilisée également.

Q : Peut-on vous acheter des chèques cadeau?
R : Oui, La Mano délivre des chèques cadeaux pour l’ensemble de ses activités adultes ou enfants. Une très bonne idée pour faire plaisir, offrez un stage meuble en carton, cosmétiques, scrap, cuisine …

Slideshow:
Fullscreen:

La déchethèque de La Mano

Une déchethèque au service du recyclage créatif

L’AssociationLA MANO a développé ce projet d’initiative positive de déchethèque avec les Couzonnais et tous ceux qui se sentent concernés.

Il s’agit de rassembler des déchets de façon collective et de constituer une sorte de « bibliothèque de déchets » en grande majorité papier, tissus, boutons, emballages… toute matière potentiellement exploitable.
L’association multiplie les échanges et les idées permettant de réutiliser des déchets notamment lors des ateliers de l’association.
Un atelier Spécial Récup pour les enfants avait déjà eu lieu à Couzon à Noël, à Pâques et cet été.
Il s’agit de sensibiliser les petits comme les grands au respect de l’environnement, acte individuel qui passe par le tri et de réveiller le potentiel créatif par le biais d’ateliers de recyclage où chacun peut se surprendre à travers la création de son propre objet.
L’association cherche à constituer un groupe de travail de personnes intéressées, peut être aussi pour un projet inter-associations. Animateurs, artistes, plasticiens contactez nous!

Idées, bénévoles, échanges, partenaires, conseils : associationlamano@yahoo.fr

La Mano fait partie du groupe « Free Cycle »:

http://fr.groups.yahoo.com/group/lyonfreecycle/

 

Groupe photo et Livre

Un projet d’album de village par le photographe itinérant Denis Lafontaine et l’association La Mano.

Des couzonnais photographiés par des Couzonnais…

Le blog du groupe photo : http://lamanoasso.wordpress.com

ACHETEZ LE LIVRE DE COUZON EN SOUSCRIPTION !!!

LA VIDEO DE PRESENTATION AUX CLUBS DES ENTREPRENEURS

http://www.youtube.com/watch?v=jQjxH-vPdaU

LES EVENEMENTS AUTOUR DE L’ALBUM DE VILLAGE

En savoir + : Le Collectif de photographes sous la Direction de Denis Lafontaine : Jérôme Bertrand, Chantal Brun, Benjamin Durand, Karine Lucas, Sophie Meyniel-Méot, Renato Saleri, Jeff Tanguy. www.associationlamano.fr – www.dlafontainephotographe.comwww.poutan.fr – associationlamano@yahoo.fr // Tél : 06 46 57 60 94

UN LIVRE PHOTO POUR COUZON AU PRINTEMPS

Le livre de la Mano « L’album de village, des Couzonnais photographient des Couzonnais » ( 100 photos de portraits et de paysages sur Couzon et ses Couzonnais) sortira le 20 mai 2011.
Ce sera l’occasion de venir chercher son livre pour ceux qui ont souscrit ou de l’acheter pour les retardataires. Rendez vous donc le 20 mai à 19H00 à la salle des fetes, pour l’evenement une exposition photos se déroulera tout le week end : le samedi 21 mai de 9H30 -12H00 et 14H00 – 17H00. Ainsi que le dimanche 22 mai jusqu’à 14H00, en journée non stop.
rappel : souscription pour le livre prolongée : 20 euros.

Denis Lafontaine pratique la photographie depuis une trentaine d’années. Sa sensibilité photographique s’est porté sur le portrait au travers de ses enfants tout d’abord puis il a photographié les personnes dans leur environnement. C’est une pratique que l’on peut qualifier d’humaniste où l’homme est au cœur de la démarche. Ce photographe itinérant va à la rencontre des autres, pour lui « L’itinérance est porteuse d’ouverture, d’échanges et de rencontres ».
? Pourquoi un album de village sur Couzon au Mont d’Or ?

D.L. : Tout démarre avec une rencontre avec l’association LA MANO de Couzon où j’anime des ateliers photos pour quelques adhérents et je leur ai alors proposé de tenter cette aventure avec moi. Travailler ensemble la pratique de la photo et aboutir à un album sur leur village, d’où : “des Couzonnais photographient des Couzonnais”.
Au travers de cela, il y a forcément le regard qu’ils portent sur leur village, l’approche est technique mais aussi affective & esthétique. Ils sont tous très différents et se sont lancés sur ce projet, parce qu’ils ont l’amour de la photo et la notion de transmission leur importe énormément. Nous sommes tous partis du même constat aussi qu’il n’existait aucun livre de photos sur Couzon. Nous avions alors envie de capter cette mémoire.
? Quel en sera le principe ?

D.L. : La particularité du projet de Couzon est que nous nous sommes organisés en tant que collectif, nous sommes 8 photographes amateurs. Nous photographions ensemble, nous choisissons les photos collectivement et enfin nous sommes les ambassadeurs de notre ouvrage. Nous devons le “vendre” et le “présenter” à tous.
Ce sera avant tout un livre de photos, avec des témoignages et des contributions écrites légères. Nous sommes en priorité dans le regard photographique. Des ateliers d’écriture ont eu lieu à l’école de Couzon l’année dernière sur le thème des photos et sur le lien intergénérationnel avec un groupe de personnes âgées. La Mano organise encore cette année des ateliers d’écriture GRATUITS pour adultes cette fois, pour que ceux qui le souhaitent puissent venir s’exprimer sur leur village, certains écrits seront repris dans le livre. C’est aussi à cela que sert le livre croiser les regards des générations.
La photographie offre un temps de pause dans une société qui va à toute vitesse pour porter un regard sur notre vie quotidienne. Notre livre pourrait être à l’image d’un album de famille que l’on feuillettera ensemble côte à côte.
L’intention est claire, nous fixons le vivant de Couzon pour en faire mémoire. Nous photographierons ses habitants, au travers des portraits, ses lieux emblématiques, mais nous traduirons aussi la dynamique du village qui est très forte à Couzon avec les événements, les associations et leurs activités et enfin l’ensemble sera une transposition dans le temps avec l’aboutissement au livre.
? Quel est le planning de la sortie du livre ?

D.L. : Notre livre qui comptera une centaine de photos noir et blanc et couleurs sortira le 20 mai 2011. Aujourd’hui la souscription est lancée, elle est vitale pour que le livre puisse sortir. Nous devons rappeler, que le lancement d’une souscription a pour but de nous aider ainsi que notre éditeur, car il nous est impossible de faire l’avance sur les frais de publication du livre. Au-delà d’acheter notre livre, il s’agit de soutenir les initiatives associatives et de participer tous conjointement à notre façon, à la sortie du livre. Nous avons aussi des partenaires, le premier est notre éditeur, les éditions du POUTAN qui nous a permis de démarrer le projet ; le Conseil Général et la Mairie. Ensuite, nous lançons un appel aux entreprises à souscrire au livre. La sortie du livre est subordonnée à la réussite de la souscription que nous évaluons à 500 exemplaires.
? D’autres projets sur Couzon au Mont d’Or ?

D.L. : Nous avons beaucoup d’ idées ! Et la première est de sortir un ouvrage avec le même éditeur sur l’histoire de Couzon illustré de photographies. Ensuite nous aimerions trouver un lieu à partager avec d’autres artistes, un lieu de rencontre et d’échanges pour créer et former à la photographie. Nous invitons d’ailleurs tous les passionnés de photos à nous rejoindre.

______________________________________________________________________

Pourquoi faire un album de village ?

Transcription de la mémoire

  • Faire vivre et inscrire la mémoire du village au travers d’un ouvrage
  • Donner à montrer le « vivant » de Couzon au Mont d’Or : les habitants et leur environnement
  • Communiquer sur Couzon au Mont d’Or : acter, inscrire la mémoire à un instant T : témoigner d’un présent
  • Nourrir les écrits et l’apport photographique sur Couzon

Traduire la dynamique

  • Etre l’enveloppe de la vie de village (événement, associations, activités, école, municipalité…)
  • Rapprocher, réunir, dynamiser les Couzonnais : aspect fédérateur
  • Faire que les habitants s’approprient le projet également

Transposer dans le temps

  • Etablir un travail de recherche avec la possibilité de mettre en parallèle des photos anciennes du village
  • Travail sur les générations, rapprocher les images

Atelier d’Ecriture

Animés par Gilles Pruvost, écrivain public et animateurs d’ateliers d’écriture.
Association mots pour maux
A partir de propositions d’écriture et de consignes données par l’animateur chacun produit, avec son aide, un texte en y apportant ses mots, ses phrases, son imagination, son style, son émotion et surtout, surtout son plaisir d’écrire ! Ensuite, le partage des textes par la lecture permet à chaque participant de donner ses mots et aussi de recevoir ceux des autres, dans un partage convivial et toujours bienveillant. L’atelier est tout à la fois un laboratoire d’idées, une fabrique de textes, une salle de jeux de mots, un magasin d’écriture….
30 euros les 3 heures
6 personnes minimum – 10 personnes maximum.

Ateliers créatifs, culturels et de développement personnel à Couzon-au-Mont-d'or (69) associationlamano@yahoo.fr – Lieu des cours : Salle de dessin de la salle des fêtes et salle Dojo à Couzon au Mont d’Or, Centre village